À propos d’AREVA Med

AREVA Med est une société alliant biotechnologies et nucléaire pour développer de nouvelles thérapies dans la lutte contre le cancer

Suite à un programme de R&D lancé en 2005 par notre fondateur, Patrick Bourdet, AREVA Med a développé un procédé unique permettant l’extraction du plomb-212 (212Pb).  Ce métal rare fait aujourd’hui l'objet de nombreuses recherches et apparait dans de nouveaux traitements prometteurs de médecine nucléaire.

L'approche innovante qu'AREVA Med met en œuvre est communément appelée alphathérapie ciblée ; elle permet de reconnaître et détruire les cellules cancéreuses, en limitant l’impact sur les cellules saines environnantes.

  • Succès

    Principales réalisations d'AREVA Med

    Depuis sa création en 2009, AREVA Med a franchi plusieurs étapes importantes dans son développement, contribuant ainsi à des avancées significatives en médecine nucléaire.

    • Lancement du premier essai clinique mondial au plomb-212 (212Pb) ; finalisation du recrutement de patients en 2014
    • Construction du premier laboratoire au monde dédié à la production de 212Pb de haute pureté, opérationnel depuis 2013
    • Acquisition stratégique de Macrocyclics, leader mondial dans le domaine des chélatants
    • Collaborations stratégiques avec des partenaires dans la recherche contre le cancer :
      • Roche
      • National Cancer Institute (NCI)
      • Université d’Alabama à Birmingham (UAB)
      • Université de Cincinnati Ohio (UC)
      • Institut National de la Santé et la Recherche Médicale (Inserm)
      • Université de Californie, San Diego (UCSD) Moores Cancer Center
      • RadioMedix
      • Morphotek
      • Nordic Nanovector

    Prix et récompenses :

    • Prix de la fondation Bill Clinton (CGI)
    • Medaille Marie Curie de la Société Française de l'Energie Nucléaire (SFEN)
  • Stratégie

    Laboratoire Maurice Tubiana (LMT)

    Confronté à la rareté des radioisotopes adaptés à l’alphathérapie, AREVA Med a développé un procédé d’extraction et de purification du 212Pb à partir d’une source abondante de thorium provenant d’anciennes activités industrielles d’AREVA.

    Grâce à plusieurs innovations brevetées mises en œuvre aujourd’hui au sein du Laboratoire Maurice Tubiana (LMT), AREVA Med extrait désormais du 212Pb de haute pureté permettant de mener des essais précliniques et cliniques pour développer de nouveaux traitements contre le cancer.

    Avant d’être mis à la disposition des médecins et des patients, et pour obtenir l'autorisation de mise sur le marché, les nouveaux traitements doivent démontrer leur efficacité thérapeutique tout en étant bien tolérés par les patients.  AREVA Med et ses partenaires scientifiques poursuivent actuellement leurs efforts dans ce but avec un programme de recherche ambitieux.  

    En 2012, AREVA Med a ainsi initié le premier essai clinique de Phase 1 au 212Pb.  Depuis, les efforts d'AREVA Med se concentrent sur le développement préclinique de nouveaux traitements ciblant des pathologies diverses grâce à des vecteurs variés et avec l'ambition de lancer de nouveaux essais cliniques au plus tôt. 

    Avec l'augmentation de ses capacités de production de 212Pb en France et aux Etats-Unis, AREVA Med cherche désormais à développer de nouvelles collaborations avec des partenaires académiques et des acteurs du secteur pharmaceutique.

    Vous souhaitez collaborer avec AREVA Med ?

    Merci de contacter Nicolas.Bozovic@areva.com

     

  • Comité Scientifique

    Comité scientifique d'AREVA Med

    Les développements scientifiques d'AREVA Med sont soutenus par un comité scientifique international composé d'experts dans les domaines de l'oncologie, de la radioimmunothérapie, et de la dosimétrie.

    Darrell Fisher, PhD

    Dr. Fisher est physicien médical au Versant Medical Physics and Radiation Safety.  Auparavant, au Laboratoire National Américain du Pacific Nord Ouest (PNNL), il dirigeait les applications scientifiques de recherche et de production des isotopes. Son travail concernait notamment la production et les essais de générateurs utilisant du radium-224.

    Le Dr Fisher est un expert des radios-pharmaceutiques, de la dosimétrie, et de l'impact des rayonnements ionisants sur la santé. Il a reçu son doctorat en science de l'ingénierie nucléaire à l’Université de Floride en 1978, et dirige ou participe à des recherches scientifiques depuis plus de 30 ans.

    Il est l’actuel conseiller scientifique des douanes américaines, basé au siège du Département Américain de la Sécurité intérieure et des frontières, a Washington DC (2003 - 2005).  Il est un professeur associé à l’Université de Washington et à l’Université de l’Etat de Washington. Il est par ailleurs impliqué dans des travaux de la Société américaine de la Santé, de la Société Américaine du Nucléaire (ANS), et intervient également auprès de la Société américaine de Médecine Nucléaire et d'Imagerie Moléculaire (SNMMI). 

    Ruby Meredith, MD, PhD

    La Docteure Meredith est professeur de radio-oncologie à l’Université d’Alabama à Birmingham (UAB) et scientifique principale au « UAB Comprehensive Cancer Center ».  La Docteure Meredith a notamment reçu les distinctions suivantes : la création d'une chaire de Radio-oncologie à son nom, une présence depuis plus de 10 ans dans les « Best Doctors Listings », et une nomination au titre de Fellow au Collège Américain de Radio-oncologie et à la Société Américaine de Radio-Oncologie Thérapeutique.  Elle a été membre du jury consultatif du « National Biotracer Facility Project », ainsi que de nombreux comités relatif aux radionucléides.  Depuis plus de quinze ans, elle est membre du comité de « Medical Internal Radiation Dosimetry » de la Société de Médecine Nucléaire et d’Imagerie Médicale (SNMMI).  Sa formation scientifique lui a permis de développer  et de conduire plusieurs essais cliniques.  Elle a ainsi mené 50 essais cliniques en raduithérapie ciblée, et a été Investigateur Principal pour l’essai clinique de phase 1 d’AREVA Med au 212Pb-TCMC-trastuzumab contre les cancers abdominaux exprimant l’antigène HER-2.

    Pour plus d’informations : http://www.uab.edu/medicine/radonc/en/faculty2/ruby-f-meredith-md-phd

    Olivier Rixe, MD, PhD

    Dr. Rixe est un expert mondialement reconnu dans le domaine du développement thérapeutique pour l’oncologie.  Dr Rixe a reçu son M.D. de l’Université Pierre et Marie Curie à Paris en 1993, et a achevé quatre ans de formation dans l’oncologie médicale et la médecine interne à Paris. 

    En 1992 il a rejoint le laboratoire Tito Fojo au Medical Oncology Branch du National Cancer Institute.  Après la formation au NCI, Dr Rixe a reçu son doctorat de l’Université Paris 7 en France. Il était oncologue principal à l’hôpital Pitié-Salpêtrière, puis de l’unité Phase 1 de l’Institut Gustave Roussy à Villejuif, France. Dr Rixe  a été nommé Professeur d’Oncologie Médicale en 2003 à l’Université Pierre et Marie Curie à Paris (Paris 6). En 2008, Dr Rixe a rejoint la Branche médicale de l’Institut national du Cancer américain de Bethesda, MD, en tant que clinicien.  

    En 2009, Dr Rixe a rejoint l’Université de Cincinnati comme Professeur de Médecine et Directeur des Programmes thérapeutiques expérimentaux.  Dr Rixe est l’auteur de plus de 120 publications scientifiques.

    En 2012, le Dr Rixe a rejoint le Georgia Health Sciences University en Atlanta, Georgia, comme professeur de médecine et directeur des programmmes des expérimentations thérapeutiques des départements hématologie et oncologie.

    En 2014, le Dr Rixe a rejoint l'Université de New Mexico Cancer Center en Albuquerque, New Mexico, coomme directeur adjoint de recherches cliniques.

    Brenda Sandmaier, MD

    Dr. Sandmaier est membre du Centre Fred Hutchinson de Recherche Clinique sur le cancer, et Professeur de Médecine dans la division de l’Université de Washington à Seattle. Dr Sandmaier mène des recherches scientifiques précliniques sur les anticorps radio-marqués depuis 1986. Plus récemment, elle a concentré ses travaux sur les isotopes émetteurs alpha. Dr Sandmaier est aussi reconnu pour son expertise dans la transcription des découvertes précliniques en essais cliniques, notamment dans le domaine des allogreffes de cellules hématopoïétiques. Elle a conduit plus de 20 essais cliniques dans ce domaine, dont une phase III randomisée multicentrique. Elle a aussi soumis avec succès quatre demandes d’essais cliniques sponsorisés par un clinicien. 

    George Sgouros, PhD

    Dr. Sgouros est Professeur de Radiologie et de Radio-Oncologie. Il est Directeur du service de Dosimétrie Radio-pharmaceutique au Département de Médecine nucléaire de l’Université Johns Hopkins-Ecole de Médecine, à Baltimore, USA. Pendant plus de 20 ans, il a dirigé de nombreux travaux de modélisation et de dosimétrie interne, s’intéressant en particulier à la modélisation mathématique des doses intégrées par les patients lors d’administrations de particules alpha.

    Le laboratoire dirigé par le Dr Sgouros est actuellement engagé dans des travaux de recherche précliniques qui portent sur les thérapies de ciblage des métastases cancéreuses. Dr Sgouros est l’auteur de plus d’une centaine d’articles scientifiques, et a participé à la rédaction de plusieurs ouvrages spécialisés.

     Il est Président du comité MIRD (Dosimétrie Médicale Interne) de la Société Américaine de Médecine Nucléaire (SNM), et membre du Comité de pilotage de l’Association Américaine des physiciens en Médecine (AAPM). Il est aussi membre d’un groupe d’étude sur la dosimétrie interne au Conseil National Américain de mesures de Protection contre les rayonnements ionisants. Il a également été et impliqué dans des études sur le cancer auprès de l’Institut National Américain de le Santé (NIH). 

    Au début des années 1990, il a été Président du panel d’experts qui a conseillé l’Administration Américaine lors de l’approbation des premiers essais de radio-immunothérapie alpha sur des patients.

  • Partenaires Scientifiques
    decorative
    Roche

    En 2012, AREVA Med et Roche ont conclu un partenariat stratégique global pour créer une nouvelle plateforme avancée de radioimmunothérapie alpha pour cibler et détruire les cellules cancéreuses. 

     

    Dans le cadre de cette nouvelle alliance, AREVA Med et Roche ont construit un laboratoire commun de recherche situé en France (dans le Limousin).  Mis en service en 2013, l’ARCoLab (AREVA Med Roche Common Laboratory) est entièrement dédié au co-développement de traitements d’alphathérapie au 212Pb pour lutter contre le cancer.  Les experts de Roche et ceux d'AREVA Med mènent aujourd'hui des études précliniques sur l'efficacité de l'alphathérapie au 212Pb contre les tumeurs cancéreuses.

    Depuis 2015, de nouveaux partenariats ont été établis avec des biotechs à l'international

    decorative
    RadioMedix

    En 2015, AREVA Med et RadioMedix ont lancé un partenariat scientifique pour co-développer un nouveau traitement d’alphathérapie ciblée au plomb-212 (212Pb) contre les tumeurs neuroendocriniennes.

    decorative
    Morphotek

    En 2016, AREVA Med et Morphotek, une filiale d'Eisai Inc, sont entrés en collaboration pour évaluer le potentiel d'un nouveau traitement de radioimmunothérapie alpha dans la lutte contre le cancer.   

    decorative
    Nordic Nanovector

    En 2016, AREVA Med et Nordic Nanovector, une biotech norvégienne, ont annoncé un accord de collaboration pour évaluer le potentiel d'un anticorps anti-CD37 conjugué au 212Pb dans le traitement des leucémies, des maladies rares avec un besoin médical largement insatisfait.

    decorative
    Institut National du Cancer américain

    En 2008, AREVA Med et l’Institut National du Cancer américain (NCI, National Cancer  Institute)  ont signé un accord de coopération de recherche et développement pour la conception d’un nouveau traitement radiopharmaceutique au 212Pb.

    decorative
    L'Université de Cincinnati

    En 2010, AREVA Med a collaboré avec l’Université de  Cincinnati Ohio sur une étude préclinique pour développer un traitement innovant  contre le cancer de la prostate.

    decorative
    Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm)

    En 2011, AREVA Med a signé un accord de coopération avec l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm).

    decorative
    L'Université de l'Alabama à Birmingham

    En 2012, AREVA Med a lancé le premier essai clinique de Phase 1 au 212Pb à l’Université d’Alabama à Birmingham (UAB).  L’objectif était d’étudier la tolérance, la biodistribution, la pharmacocinétique, l’immunogénicité, et la réponse tumorale lors d’injections intraperitonéales de 212Pb-TCMC-trastuzumab chez des patients souffrant d’un cancer exprimant le « récepteur HER-2 ».  Les derniers résultats ont été publié dans l’American Journal of Clinical Oncology.

    decorative
    En 2015, AREVA Med et cinq partenaires de recherche ont bénéficié de l’appui de Bpifrance pour le projet CARAT.

     

    CARAT (Consortium pour des applications en radio alpha théapie) est un consortium mené par AREVA Med qui vise à développer une filière française de production de plomb-212 et de traitements utilisant ce métal rare pour combattre le cancer.

    Coordonné par AREVA Med, CARAT regroupe les sociétés EVEON et Triskem International ainsi que le CHU de Limoges, le laboratoire CRIBL* de l’Université de Limoges et Subatech. Projet de recherche et développement structurant pour la compétitivité (PSPC), il est financé à hauteur de 9.6 million euros sur une durée de 3 ans et demi par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), piloté par le Commissariat général à l’investissement (CGI) et opéré par Bpifrance.

    Conclusion : avec la mise en place du projet CARAT et grâce à nos installations de production existantes, AREVA Med pourra couvrir les besoins en 212Pb pour le développement clinique de nouveaux traitements.

    * Contrôle des Réponses Immunes B et des Lymphoproliférations

Vidéo AREVA Med

Cliquez ici pour voir la vidéo

Contact

Pour plus d'informations à propos d'AREVA Med, veuillez contacter :
Alison Tise
Tel.: + 1 (301) 841-1673

CEO Cancer Gold Standard
decorative

AREVA Med reçoit l'accréditation CEO Cancer Gold Standard